Café Romand x Jasmine Cammarota





La réalisation de ce projet a été la chose la plus belle et la plus excitante que cette période très dure m'a apporté. Le véritable espoir, l'espoir de pouvoir revenir sur scène, de pouvoir continuer à faire rêver les gens et de pouvoir respirer, car pour moi la danse est mon oxygène.

L'envie de danser est si grande que tout était prêt en une semaine seulement, grâce à l'aide d'un collègue, ainsi que du chorégraphe de ce solo, Antoine Le Moal.

Jasmine Cammarota, danseuse

Des chaises renversées, des portes closes, des théâtres muselés...

"Sarabande Sola" beaucoup d'elle, un peu de moi face à un présent amer et vers un avenir incertain. Une danse pour ouvrir l'espace et chérir sa féminité.

Antoine Le Moal, chorégraphe


Jasmine Cammarota

Elle commence ses premiers pas de danse à Salerno au sud de l'Italie, poursuit sa carrière artistique à l'académie nationale de danse de Rome. Elle remporte de nombreux concours internationaux. Récompensée au "Prix Positano" comme jeune promesse de la danse italienne. A 15 ans, elle intègre l'école Rudra Béjart de Lausanne et à 18 ans, elle rejoint la compagnie Béjart Ballet, dans laquelle elle joue de nombreux rôles du célèbre chorégraphe Maurice Béjart; mais surtout elle est la muse inspirante de l'actuel directeur Gil Roman.


Le Café Romand est l’héritier de l’âge d’or des grandes brasseries lausannoises. Il conjugue brasserie et pinte à vin. Grâce à son emplacement, sa décoration inchangée de boiseries et mobilier en chêne, son âme et son ambiance si particulière, le Romand est plus qu’un café, c’est un état d’esprit, un prétexte aux rencontres.