Le projet

Comme pour la plupart d’entre nous, après plusieurs mois de fermeture, les restaurants, les concerts, le cinéma, le théâtre, les expositions me manquent. J’ai grandi dans un milieu artistique et je travaille à Lausanne à Table, je ne pouvais que rêver d’allier ces deux univers.

Voir les restaurants vides, silencieux, les chaises retournées et tous les lieux d’art si muets

a été dur, il me semblait important d’en garder une image. Ces lieux sublimés le temps de ces performances, laissent voir quelque chose de plus doux que cette période.

J'ai donc entrepris de trouver des restaurants qui me semblaient représentatifs de Lausanne, puis des artistes qui pouvaient montrer la diversité culturelle. J'ai cherché à établir les meilleures duos, afin que le lieu autant que l'art puissent s'exprimer au mieux.

L’idée étant là, il restait à la mettre en place... les restaurateurs ont tout de suite été accueillants et ont ouvert leurs portes, les artistes ont été sensibles au projet et partants.

Malgré l’absence de budget, le vidéaste, Alexandre Mottier d’Intuifilm, a accepté sans hésitation ainsi que Carlo De Rosa, photographe, et quelle chance, car le challenge était grand !

10 tournages en 3 jours et une semaine de montage, mise en place du site, retouche des photos etc, un vrai défi.

En tout cas, voir l'émotion des restaurateurs durant les performances, voir le trac des artistes à remonter «sur scène» et sentir ces lieux se réveiller durant quelques heures, a été une vraie chance. J’espère que les vidéos vous transmettront à vous aussi l'ambiance de ces moments suspendus.


Marine Gasser